Des élèves de terminale mis en condition d'intervention